Constructions bioclimatiques

Bâtisse briques en terre crue (en adobe)

Bâtisse briques en terre crue (en adobe)

Bâtisse murs en pisé

Bâtisse murs en pisé

Bâtisse murs en pisé

Bâtisse murs en pisé

Mur en terre

Mur en terre

Toiture végétale Substrats et biosedum

Toiture végétale

Une maison bioclimatique va utiliser à son avantage le climat et l'environnement et le pays du lieu où elle est bâtie, composé avec ce dernier et non se battre contre lui. C'est un bâtiment dans lequel le chauffage et la climatisation sont assurés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire, de l'inertie thermique des matériaux et du sol et de la circulation naturelle de l'air. Cet objectif est atteint simplement par une orientation plein sud et par le biais de sa conception structurelle.
« Eco-construire » ou « éco-rénover » équivaut aujourd'hui à atteindre une haute performance sur plusieurs cibles touchant à l'environnement, au confort et la santé des occupants d'un bâtiment, en particulier la préservation des ressources énergétiques (matières premières, eau), la lutte contre le changement climatique, la réduction des déchets et de la pollution, la qualité de l'air intérieur, le confort des occupants.

LA TERRE

L'engouement pour la maison saine, confortable et nos préoccupations écologiques nous amènent tout naturellement à rechercher un matériau de construction répondants à ces demandes : LA TERRE CRUE.
Utilisée depuis la nuit des temps par les hommes, sous différentes techniques en matériau de construction, la terre crue apparaît dès les premières civilisations dans l'édification de monuments et de cités, encore présents et visibles de nos jours.
En pisé, torchis ou adobe, pilée ou mélangée à d'autres produits, elle s'adapte à tout type de construction et est encore très présente aujourd'hui (40 % des habitations dans le monde sont construites en terre).
La raison en est simple, on la trouve partout et sa transformation en matériau de construction ne nécessite que peu d'énergie et respecte notre environnement.

Nous ne vous détaillerons pas toutes les qualités environnementales et techniques de la Terre mais nous sommes convaincus que c'est un matériau indispensable aujourd'hui pour retrouver un habitat plus sain et naturel.
Quelques liens pour vous convaincre : 

LA TOITURE VÉGÉTALISÉE

L'avantage des toitures végétalisées, ou végétales, est de permettre la pose de végétation sur des structures légères, construites avec des matériaux porteurs comme le bois ou l'acier.

Tout d'abord, ces zones végétales amortissent les chocs thermiques, notamment liés à l'insolation. Sur une toiture en plein soleil, par exemple, la température peut monter jusqu'à 80°C. Le substrat et la végétation la font baisser de moitié ou presque. Cela est essentiel pour le confort intérieur, mais permet également de prolonger considérablement la durée de vie de la membrane d'étanchéité, en ralentissant très notablement son vieillissement.

Ensuite, les toitures végétalisées ont un double impact en zone urbaine. Elles contribuent tout d'abord à dépolluer l'air, en fixant les poussières et métaux lourds émanant des gaz d'échappement (sur les feuilles et les substrats). Et, par évapotranspiration, elles humidifient et rafraîchissent l'atmosphère. Elles empêchent ainsi l'échauffement thermique, encore appelé « l'effet îlot de chaleur » dû au réfléchissement des parois minérales qui concentrent et enferment la chaleur. Elles contribuent aussi à la sauvegarde de la biodiversité mais nous n'avons pas encore d'étude sur ce sujet.

Enfin, elles absorbent les eaux de pluie d'orages en freinant leur débit au niveau des bâtiments ce qui limite le risque de saturation des réseaux d'assainissement et donc des inondations.

LA VIDÉO